Poudlard, A magic School

Poudlard, A magic School

20 ans se sont écoulé depuis la mort de Voldemort. Le Trio enseigne à Poudlard, mais hélas, plusieurs choses se trame à l'école. Venez nous aider à le découvrir !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moi ? dans la lune ? Jamaaaaais !

Aller en bas 
AuteurMessage
Étienne Forking

avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
Vie amoureuse: *** En couple ***
Âge: 17 ans
Patronus: Un Pygargue à tête blanche

MessageSujet: Moi ? dans la lune ? Jamaaaaais !   Jeu 14 Jan - 19:36

    Être dans les couloirs, sans rôder nécessairement...Juste se promener, comme ça, pour réfléchir. Trouver une raison à tout ceci, sans réellement la trouver... Je trouvais ça lassant... Heureusement, j’avais mes droits de préfets... mais là encore, parfois, j'y perdais goût. Ce qui s'était passé à Poudlard était... une torture à repasser dans ma tête. J'avais d'ailleurs plus de difficulté à oublier que je ne le pensais. Je devais pourtant trouver le moyen de me changer les idées. C'est ce que j’espérais faire en parcourant le château. Néanmoins, à cause de l’inquisiteur, je faisais un peu plus attention.

    Je me demandais souvent si le fils ressemblait à sa mère. Du moins, mentalement. Car physiquement, je l’avais déjà vu, même de loin, et je pouvais assurer qu’il était le genre de gars à attirer les groupes de filles. Peut-être qu’ainsi, le groupe de mes admiratrices m’oublieraient ? C’était à espérer... mais qu’importe.

    Mon regard se perdit dans le vague. Je ne remarquai même pas que je me trouvais en ce moment dans la salle des trophées. Et je ne vis personne rentrer dans la salle. Jusqu’au moment ou je sortis de la lune et entendit le bruit d’un pas feutré et que je me retournai vivement, en un sursaut. Moi ? Nerveux ? Non... bien... peut-être... Non... juste prudent ! J’avais des ennemis, même à Poudlard... ça avait de quoi me rendre paranoïaque !

    Du coup, la main dans ma poche avait serré ma baguette et je me décrispai en me rendant compte de qui était mon interlocuteur...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariellequeenalter.forumactif.org/forum.htm
Sufrio Ombrage

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 22
Location : Surveille des profs...
Date d'inscription : 13/01/2010

Feuille de personnage
Vie amoureuse: ~~ Célibataire ~~
Âge:
Patronus: Ouistiti Argenté

MessageSujet: Re: Moi ? dans la lune ? Jamaaaaais !   Jeu 14 Jan - 21:13

Abandonné mon rôle, ne serais-ce qu’une seconde, faire disparaître cet aura sombre dont je m’entourais, qui faisait fuir les filles qui, malgré ma beauté, n’osaient pas m’approcher de moi. N’était-ce pas ce que je voulais, ne pas avoir constamment un cercle autour de moi, pouvoir travaillé sans être déranger? Oui, bien sur. Mais le seul moment ou je pouvais relâcher ma vigilance s’était quand je dormais. Sinon, constamment, je devais me tenir sur mes gardes. Potter n’appréciait naturellement pas la situation sous la quel son école était placer, et je le comprenais. Je risquais de mettre à la porte plusieurs professeur. Mais je ne ferais jamais comme ma mère. Je ne mettrais jamais de professeur a l’épreuve. Quand ma mère m’en parlait, je frissonnais. Comment peut-on vouloir faire-t’en de mal à quelqu’un qui ne vous a jamais rien fait?

Le pire était sans doute que cette vigilance constante était épuisante. Il me faudrait une bonne nuit de sommeil, une nuit de plus de cinq heures, au moins. Et quand j’avais la chance de pouvoir dormir, ne serais-ce qu’une minute. Je buvais constamment de la potion d’éveil, mais pour être expert en potion, je savais que mon métabolisme aurait besoin d’une bonne nuit de sommeil un jour ou l’autre. La nuit, je surveillais les professeurs qui eu surveillaient les couloirs. Je dressais aussi un portrait le plus fidèle possible du directeur, a la demande du ministre. Pour l’instant, je faisais mon travail tout en lui donnais ce qu’il voulait, ne notant aucun de ces bons coups, que ces gaffes qui auraient pu arriver à n’importe qui. Je faisais mon rôle a merveille. Je pouvais décrypter la plupart des gens en un coup d’un et un bonjour. Ce n’est pas pour rien que j’ai été choisi comme Grand Inquisiteur.

Tout a coup, je poussa les portes d’une salle vide. Seul! Enfin! Je laissa tombé cette éprouvante aura maléfique, laissant la lumière faire pétiller mes yeux et un grand sourire, un sourire sincère qui dévoilait ce que j’étais vraiment. Mais je n’étais pas réellement sur. En le voyant, je le perçu. Certaine personne était plus facile a décrypté que d’autre. Une personne qui cherche des réponses est normalement très ouverte. Comme ce jeune homme. Je ne l’avais encore jamais vue dans un des cours sur lesquels j’avais été. Un serpentard. Cela paraissant. Je sentais une sorte d’aura maléfique autour de lui, pourtant différente de moi. Lui avait vécu. Lui avait souffert, vécu aimer, et lui avait eu l’occasion de côtoyer la mort. Ce jeune homme avait eu un passé éprouvant. Mais on pouvait lire une certaine tendresse dans ces yeux, dans sa manière d’agir. Ce jeune homme avait trouvé sa lumière dans la noirceur. Il était chanceux.

- Bonjour. Je suis Sufrio Ombrage, l’Inquisiteur. Et toi, qui est-tu?

Il était assez vieux. Sûrement en septième. Oh, comme je l’enviais, ce gars. Moi qui avais toujours voulu l’aventure, lui avait vécu, cela se voyais par-dessus les mots! J’avais toujours voulu sentir la véritable souffrance, pleurer, devenir fort, trouvé l’amour, une épopée digne d’Harry Potter. Il faut dire que les livres « L’histoire vécue de Harry Potter » Avait fait fureur! Une heptalogie bibliographique qui racontait sa découverte du monde des sorciers a la première mort de Voldemort. Je souris. Maintenant, temps de personne osait dire son nom, depuis qu’il était mort! Tellement de personne avait oublié l’ancienne terreur que ce nom inspirait. Moi, je n’oublierais jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étienne Forking

avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
Vie amoureuse: *** En couple ***
Âge: 17 ans
Patronus: Un Pygargue à tête blanche

MessageSujet: Re: Moi ? dans la lune ? Jamaaaaais !   Jeu 14 Jan - 22:49

    Je le regardais, assez surpris. Presque personne ne venait dans cette salle... quoi que bon. Moi je m’y trouvais bien, non ? Alors... pourquoi me poser cette question ? J’attendis un moment, puis l’homme parla.

    -Bonjour. Je suis Sufrio Ombrage, l’Inquisiteur. Et toi, qui est-tu?


    L’inquisiteur... oui. Je le savais. Et j’en étais sûre, juste à première vue. Ce n’était pas la première que je le voyais, fallait que je le précise. Je l’avais vu de loin. Le voyant venir et aller. Dans les couloirs du château... ailleurs aussi sûrement. Au ministère aussi, quand j’étais avec mon père ou ma mère. Mais ça, c’était plus rare... je n’y y étais allé seulement parce qu’on m’y obligeait. Voir mon père parlementer avec les sous-ministres, le ministre... que d’ennuie ! Pour moi, du moins... mais cela m’avait apprit tant de chose que je ne pouvais que me taire. Ma vie avait été d’un tel gâchis... ! Sans doute que si jamais je n’avais rencontré l’amour, que je serais resté le même... et peut-être aurais-je empiré. Peut-être qu’en ce moment même, Voldemort courrerait car j’aurais empêché Charlie Tale de le tuer. Non... peut-être que je n’en aurais rien fait non plus. Qu’importe. Ce qui était fait était fait, et je ne pouvais rien y changer. Alors autant vivre avec toute ses questions... et je devrais répondre aussi à celle que Sufrio venait de me poser.

    -Étienne Forking...

    Je me sentais si las et si faible, ces derniers temps... j’avais eus du mal à me réveiller certains matins... J’avais même refusé d’aller à l’infirmerie pour que l’infirmière ne me soigne. Et j’en payais le prix. Mais je ne voulais pas de pitié. Je ne voulais de rien. Juste qu’on me laisse faire mes choix. Plusieurs ne comprenait pas mes choix. Cela m’importait peu. Je m’en contrefoutais. S’il n’en tenait qu’à moi, je dormirais debout... mais je me forçais à rester là... présent d’esprit, du moins, essayant de l’être.

    -Toi aussi tu cherchais la solitude ? Ton travail ne doit pas être bien facile !

    Il devait bien souvent être surchargé de travail avec ses responsabilités. Un des pourquoi je n'aimerais pas travailler au ministère plus tard. Quoi que... peut-être que je ferais tout pour devenir Aurore... ou peut-être que je ferais des études pour aller à St-Mangouste... tout pour expier mes fautes, en fait. Je ne voulais pas vivre avec le poid des vies enlevés sur mes épaules. C'était déjà assez horrible jeune... alors en vieillisant...


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ariellequeenalter.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi ? dans la lune ? Jamaaaaais !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi ? dans la lune ? Jamaaaaais !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tête dans la lune [Tenzö] Mission
» « Et je le voyais assis dans la lune pêchant des étoiles... » {ft. Wyatt ♥}
» vodou
» ~ Aide pour former une bonne équipe.~
» Croc rasoir et Pierre ovale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, A magic School :: Poudlard :: Salle de Trophés-
Sauter vers: