Poudlard, A magic School

Poudlard, A magic School

20 ans se sont écoulé depuis la mort de Voldemort. Le Trio enseigne à Poudlard, mais hélas, plusieurs choses se trame à l'école. Venez nous aider à le découvrir !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fred Weasley [ Terminer ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 17:25

RPG:

Nom: Weasley
Prénom: Fred
Âge: 16 ans
Race(demandez si loups-garou, change-forme et elfe de maison... fantôme...humain fantôme): Sorcier humain!

Psychologie (caractère, tique, façon d'agir...4 lignes): Je ne sais pas quoi dire. Ma famille me décrit comme une personne loyal et juste qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Ils disent que je suis une vrai tête de mule mais que je suis assez courageux et fiable. Patient, je ne le suis que dans quelque situation. Le choixpeau a longtemps hésiter entre poufsouffle et griffondor. Je réagit très bien a la critique et j’aime la recevoir. Contrairement aux autres gars, je ne suis pas particulièrement attirer par la beauté des fille, mais plutôt par leurs beauté intérieurs.

Physique : J’ai des cheveux brun très pâle avec assez de reflet. Un peux friser, il retrousse un peux. Il m’arrive à la base de la tête. J’ai les yeux d’un étrange gris éclatant qui capte les regards. Profond, on aurais dit que l’on pouvais tombé dedans. Mes sourcils sont assez rond et on la même teinte que mes cheveux. Très pale, ils accentuent le pouvoir de mes yeux. J’ai un nez du grosseur moyenne pas du tout incommodant mais pas très beau. Plat, il est très masculin. J’ai un menton assez pointu qui ressemble a la forme du reste de sa tête. J’ai des lèvres d’un rose pâle que j'adore. Assez grand, J’ai l’air plus vieux que sont âge et je suis très musclé. J’ai des mains assez grande que la plupart des filles adores. J’ai des pied normal auquel je n’ai jamais vraiment prêté attention. Pour mon style vestimentaire, ses assez simple. Je porte toujours ma robe de sorcier lorsque je suis a Poudlard et sinon je porte des vêtement bien normal, parfois même une robe de sorcier. Je sais que j’ai plusieurs défaut mais bon.


Dernière édition par Fred Weasley le Sam 4 Juil - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 17:25

Histoire (10 lignes): De la pluie. De la pluie. Et encore de la pluie. La petite ville située à la périphérie de Londres connaissait un temps d’automne en ce premier jour de printemps. Ce n’était pas un exploit, ni d’une rareté absolue pour quiconque vivait dans la région, la pluie accompagnait les lieux une bonne partie de l’année. Mais pour des enfants comme les jumeaux Fred et Sasha, qui voyait le printemps comme la période où le soleil revenait. Où les fleurs prenaient naissance sur les arbres, parsemant de mille couleurs le parc de la ville, la déception était forte. Leur caractère dynamique, avait fais d’eux, des enfants qui n’aimaient pas rester à l’intérieur, qui préférait sortir et s’évader dehors à l’air libre. Et c’était encore plus valable pour Fred, le plus jeune des deux jumeaux, quasiment hyperactif. Il avait toujours besoin d’être en mouvement. Rester en place, était un dur labeur pour lui. Sasha quand à elle, était un peu plus posée, certes elle était dynamique mais plus modérée que son frère. Elle aimait avoir ses doux moments de calme et de tranquillité, se plonger dans un livre et travailler. Plus sérieuse et ayant les pieds sur terre, elle était souvent la conscience de son frère. Sa sœur, malgré le faite qu’elle aimait aussi s’amuser, mettait souvent en garde fred en espérant qu’il n’allait dépasser pas des limites trop vite atteintes.
« - Prête à rattraper le ballon ?!
- fred fais pas ça tu vas encore faire une bêtise.
- Mais non je gère. »

Enfermés dans leur maison, les jumeaux Weasley, entraîné par un Fred agacé de devoir rester cloîtré aujourd’hui entre quatre murs sobres dénués de couleurs vives, avaient décidé d’organiser un petit match de football dans le salon. Enfin, c’était surtout le petit garçon –considéré comme un petit garnement par ses parents qui ne savaient pas vraiment comment s’y prendre avec lui- qui avait eu cette idée qui selon ses dires était « génialissime ». S’il ne pouvait pas aller faire du football, alors le football allait venir à lui. Quand on y repense aujourd’hui, qu’est ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour avoir une telle idée. Ah l’innocence de l’enfance. Ethan’ et Eileen se faisaient face. Lui prêt de la porte elle du côté de la fenêtre. Entre eux une petite allée vide. Autour, un buffet où étaient rangés des bibelots, un canapé, une télévision, une petite table avec un vase de famille et des fleurs et d’autres meubles qui se trouvaient en général dans les salles à manger. La jeune fille avait essayé de l’en dissuader-ah t ce qu’elle pouvait-être rabat joie par moment-mais en vain. Comme la plupart du temps quand le petit garçon, âgé de sept ans, avait une idée en tête, il était si têtu et déterminé, qu’il était quasi impossible, même pour sa jumelle, de lui faire retrouver la raison.
« - Allez c’est parti. »

Ethan sourit puis posa le ballon au sol. Il fixa sa sœur qui lui lançait un regard légèrement noir. Un regard qui montrait son dépit, comme si elle savait déjà ce qui allait arriver. Comme si elle avait anticipé la bêtise de son frère. Ethan’ prit quelques pas d’élan et s’arrêta lorsqu’il sentit le mur derrière lui. Il s’élança alors et tira dans le ballon, sans contrôler sa force. Tout alla assez vite. Le ballon fusa dans la pièce. Les jumeaux suivirent sa trajectoire du regard et se turent. L’impact ne se fit pas attendre. Un bruit sourd envahit la pièce. Le vase de leur grand-mère tomba, finissant sa chute en se fêlant en mille morceaux, de l’eau et des fleurs parsemant le plancher en bois. C’était trop tard, la bêtise était faite. Ethan’ sentit son ventre se nouer, encore une fois ça avait raté et il avait fini par faire une-énième- bêtise. Le silence se posa sur la scène. Un silence pesant, les deux jumeaux essayant d’analyser la situation.
« - Bravo t’as vu ce que tu as fais.
- On va avoir des ennuis.
- Oui et ca encore à cause de toi. »

***

« - Sasha, Fred. Descendez. »

Dix-sept heures trente. Mme Paulse venait tout juste de rentrer et il ne lui fallut pas longtemps pour voir qu’il manquait quelque chose dans la salle à manger. Elle avait un petit côté maniaque et sa préférence pour cet ancien trésor –selon ses dires- de famille n’était plus à démontrer. Les jumeaux descendirent quelques minutes plus tard sans dire un mot. Même si ils semblaient en apparence décontractés, masquant comme il pouvait leur bêtise, essayant de faire comme si de rien n’était, ce silence imposé par eux-mêmes les trahissait. Ils étaient plutôt dynamiques et bavards et les voir aussi calmes accentuait leur sentiment de culpabilité. Ils prirent tous les deux le même sourire angélique, de faux innocents qui les caractérisaient si bien. Leurs sourires étaient identiques et même si physiquement ils étaient plutôt différents, lui, brun aux yeux bleu verts, elle blonde aux yeux bleus, cette ressemblance était flagrante. Ils s’arrêtèrent devant leur mère qui leur lança un regard noir. Son silence était pesant, tel un juge prêt à relever la faute, la sentence au bout du doigt. Les deux coupables mis en avant sur la place publique, tentèrent tant bien que mal de ne rien laisser paraitre.
« - Vous n’avez rien à me dire ?! »

Les jumeau Paulse, étaient surs à présent qu’elle savait. Quand elle posait se genre de question, c’était qu’elle connaissait leur bêtise, qu’elle avait deviné. Elle n’attendait surement pas de réponse. Les deux enfants ne révèleront rien comme à leur habitude. Ils étaient soudés, même dans les bêtises, et il était souvent impossible pour leur parents de savoir qui avait fais quoi. Ils se couvraient mutuellement –même si le plus souvent c’était Ethaniel qui faisait ses idioties-, ils n’avaient jamais vendu la mèche et ce n’était pas aujourd’hui qu’ils commenceraient. Ils étaient comme ça, si fusionnels, si proches, même dans les bêtises. Ethan baissa légèrement les yeux, la faute venait d’être indirectement avouée. Une preuve de sa culpabilité. Il croisa ses bras derrière son dos et resta proche de sa sœur, restant le plus immobile possible. Elle avait pris l’initiative, comme à son habitude, pour masquer le mieux possible la casse. Après s’être rendu compte qu’elle ne pourrait pas le réparer, elle avait décidé de l’enterrer dans le jardin, sous le vieux chêne. Une fois encore, elle s’était montré la plus ingénieuse et maligne, lui aurait laissé ca en désordre. Mais c’était malheureusement en vain car, même si leur mère ne retrouvait pas le vase, elle savait qu’il l’avait surement casé ou en tout cas que c’était une bêtise de leur part sans aucun doute. Devant le silence pesant, Eileen donna un coup de coude dans les côtes de son frère qui se redressa dans un petit sursaut. C’était à son tour de parler. La dernière fois c’était elle, la prochaine fois ce sera elle mais aujourd’hui c’était à lui de trouver une explication. De s’en sortir comme il pouvait.
« - Euh tu as passé une bonne journée ?! »

C’était tout Ethan’ ca, poser une question ridicule. Comme si en changeant de sujet il allait réussir à esquiver le problème. Enfin, qui ne tente rien n’a rien. Alors autant essayer. Il jeta rapidement un coup d’œil vers sa sœur qui leva les yeux au ciel. Elle était plus douée pour se sortir de ce genre de situation, lui essayant tant bien que mal de ne pas sombrer, souriant de temps à autre. Il vit sa mère scruter du regard la pièce bien rangée, une nouvelle fois. Peut-être espérait-elle retrouver le vase, qu’il ait réapparu comme par magie. Ah la magie, une chose qu’elle connaissait, elle était une sorcière et savait très bien que ses enfants l’étaient surement, malgré un père moldu. Ce n’tait pas un sujet tabou à la maison, chacun sachant qui ils étaient réellement. Mais aujourd’hui, il n’en était rien, le vase avait bel et bien disparu, et ces deux là n’y était pas pour rien. Comme d’habitude, elle allait les disputer, les punir. Mais elle savait qu’ils n’avoueraient jamais qui était responsable et où se trouvait le vase. Elle prit un air dépité et sa voix résonna dans la maison.
« - Vous m’agacez ! Montez dans votre chambre. Vous êtes punis jusqu’à nouvel ordre. »

Ce n’était pas la première fois, et ce n'était surement pas la dernière…
★★

10 ème année de sa vie
« - Tu vas où Fred ?!
- Je sors, je vais au parc.
- Tu vas rejoindre « l’autre » ?!
- Oui je vais rejoindre « l’autre » comme tu l’appelles. Tu peux venir si tu veux.
- Pff nan j’ai mieux à faire.
- D’accord bah à plus tard alors. »

Le petit garçon brun claqua la porte derrière lui. Un sourire se dessina sur son frêle visage lorsqu’il repensa à la remarque de sa jumelle. « L’autre ». Quel drôle de surnom pour la meilleure amie de Ethan’, Autumn J. Dickson, sa voisine depuis sa plus tendre enfance. Celle avec qui, après Eileen, il passait le plus clair de son temps à trainer dans les rues et surtout au parc d’à côté. Mais quand on regardait la relation qui unissait les deux jumeaux de plus près, on se rendait rapidement contre que ce mépris qu’avait Eileen pour Autumn n’était pas sans raison. D’ailleurs ca semblait réciproque. Très proches et fusionnels, ils étaient aussi très possessifs et jaloux de l’amitié que chacun pouvait nouer avec les autres. Et Autumn n’échappait pas à la règle. Entre elles, c’étaient plutôt explosifs et elles ne restaient pas beaucoup ensembles préférant se dénigrer et s’éviter. Cette situation n’a jamais été pesante pour Ethan’ car même si il regrettait qu’ils ne forment pas un trio, il appréciait chaque moment qu’il partageait avec chacune d’elle et ca lui suffisait.

Une légère brise vint caresser le doux visage enfantin du petit garçon, faisant légèrement voltiger les quelques mèches rebelles qui tombaient sur son front. Il faisait plutôt froid en ce mois d’avril et quelques butes de neige étaient disposé ici et là sur le bord de la route. Dernier vestige d’un hiver rude, où les flocons cristallins avaient recouvert la ville et ses alentours de son doux manteau blanc. Habillé d’un simple manteau léger, les frissons parcoururent tout le corps du petit garçon qui se pensa alors qu’il aurait mieux fais d’écouter sa mère et sortir avec un polaire. Mais têtu comme il était, il avait préféré faire le costaud et n’y aller que légèrement couvert. Passé ce moment de léger regret, il accéléra un peu pour se réchauffer et atteignit assez rapidement le parc. Du haut de ses neufs années, Ethan’ commençait doucement à grandir atteignant une taille dans celle de ses camarades. Etant plus petit, il était en dessous de la taille dite « normale » et il en avait fais quelque fois un complexe, surtout lorsqu’on le comparait, à sa jumelle qui faisait une demi-tête de plus que lui à cet époque. Mais maintenant il avait récupéré son retard, c’était l’essentiel. Ethan’ connaissait le chemin par cœur. Il était si souvent allé au parc, avant avec ses parents, aujourd’hui seul. C’était dans ce lieu qu’il avait rencontré Autumn, qu’il avait fais ses premières blagues, qu’ils avaient toutes leur discussions- plus ou moins philosophiques pour des enfants de neuf ans-. Ce lieu berçait son enfance et le bercera encore plusieurs années.

Il poussa la grosse grille en fer, puis entra dans le parc. Il n’y avait pas de feuille sur les arbres et les couleurs étaient bien ternes. La joie du lieu semblait avoir disparue, la neige et le gel ayant remplacés les feuilles et les fleurs multicolores. Plus de verdure –ou quasiment aucune- juste un sol dur, des arbres bien triste qui ne chantaient pas lorsque le vent s’engouffrait dans ses branches et une inactivité des lieux qui le rendait quelque peu lugubre. Mais Ethan’ s’en moquait, l’important c’était qu’il LA voit, qu’il soit avec elle et qu’ils rigolent ensemble. Car il aimait beaucoup sa sœur mais il avait aussi besoin de son espace personnel, ils avaient toujours tout partagés chez eux, étant constamment ensemble, grandissant ensemble, vivant jour après jour ensemble. La présence de la jeune Autumn était pour lui un moment d’évasion, la possibilité de quitter ce quotidien et sa routine. Et puis elle était très jolie, plus d’une fois ses camarades de classe lui avait dis qu’il avait de la chance -même s’il n’était pas à un âge où les filles étaient sa priorité-, il ne pouvait le nier. Au même titre que Eileen et Ethan’, les deux meilleurs amis avaient grandit ensemble, mais parallèlement, d’une autre manière. C’était hors du contexte familial. C’était difficile à expliquer, mais il était vrai, qu’il ne réagissait pas forcément de la même avec les deux. Autumn étant plus posé et calme que sa jumelle. Elle était plus opposée à lui. Et c’était ça qui les avaient rapprochés, cette différence.

Le jeune garçon quitta le sentier principal pour emprunter un petit chemin sinueux qui prenait forme entre les arbustes. Le vent se fit légèrement plus présent et le jeune sorcier mit ses mains dans ses poches pour les garder au chaud un maximum. Il s’arrêta près d’un vieil arbuste qui au vu de sa taille avait du en voir des siècles. Il sourit, elle était là. Assise contre l’arbre ; elle était emmitouflée dans son polaire et portait un petit bonnet sur sa tête bleu et une écharpe assortie autour de son coup. Elle avait fermé les yeux. Elle devait une fois encore, rêvasser, réfléchir. Elle était comme ça plutôt renfermé, plutôt posée et calme. Une petite idée lui traversa l’esprit. Il s’approcha doucement essayant d’être le plus discret possible. Il fit attention de ne pas marcher sur des branches et ainsi de les casser ce qui aurait sûrement révélé sa présence. Il passa derrière le tronc d’arbre sur lequel elle était adossée. Il s’arrêta alors et sourit tel un félin qui s’apprêtait à surgir sur sa proie. Un sourire de satisfaction, avant même qu’il ait fais ce qu’il désirait. Il sauta alors devant la jeune fille dans un grand cri. « - Bouh !! On se réveille !! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 17:26

Il vit la petite fille blonde à la peau pâle –qui s’harmonisait très bien soit dit en passant- sursauter et regarder autour d’elle pour voir ce qu’il se passait. Elle lui lança un petit regard noir lorsqu’elle vit qu’il ne s’agissait ni plus ni moins d’Ethan’ qui avait trouvé rigolo de l’embêter une fois de plus. Le sourire grandissant sur les lèvres du petit garçon révéla sa satisfaction d’avoir fais sursauter Autumn. Il était fier de son entrée qu’il jugeait de fracassante et s’en vantait au vu de son rictus. Il n’attendit pas qu’elle parle. Il l’a prit par la main, la tira doucement vers lui pour qu’elle se lève. Elle poussa un soupir pour montrer son insatisfaction puis finit par se lever puis prit sa voix douce et cristalline qui en s’engouffrant dans le vent donnait un léger sifflement discret. Elle n’était pas énervée, juste peut-être un peu dépité. Elle avait l’habitude maintenant avec Ethaniel.
« - T’es vraiment idiot quand tu t’y mets tu sais ca Fred’ ?!
- Oui je le sais mais tu étais en train de dormir fallait bien que je te réveille.
- Mouais …
- Bon tu viens on va trouver un truc à faire.
- Qu’est ce que tu nous mijotes ?!
- Je n’sais pas on improvisera.
- Ca c’est le genre de phrase qui me fait peur quand ca sort de ta bouche. »

Un sourire se dessina de nouveau sur son visage radieux qui laissait transparaitre la joie de vie qu’il avait en lui. Il ne répondit pas au petit pic que venait de lui lancer son amie et d’ailleurs il en était même fier. A son âge quoi de mieux que s’amuser et faire les quatre-cents coups. La jeune fille soupira de nouveau et leva les yeux au ciel finissant par sourire face à son camarade. Au fil des années, elle avait appris à vivre avec ce jeune homme déluré, qui au fond la faisait bien rire même si elle ne le montrait pas tous les jours. A présent, pour Ethan’ et Autumn c’était parti pour une nouvelle aventure. Habillé d’une robe de sorcier dans laquelle il se sentait serré et mal à l’aise, le jeune Ethaniel, âgé à présent de quatorze ans, traversait la salle commune intrigué par l’effervescence qui y régnait. C’était sa première année à Poudlard, c’était son premier jour même. Quelques heures auparavant, il avait regardé, émerveillé et sans perdre un seul morceau de ce qui avait défilé devant lui, ses premiers pas dans le monde des sorciers et dans la célèbre école Poudlard. Jusque là, il connaissait l’existence de ce monde et la magie que pratiquait sa mère de temps à autres. Mais ayant vécu dans le monde moldu toute son enfance, il n’avait jamais imaginé que tout cela était aussi impressionnant en réalité. Il ne savait sur ce monde que ce que sa mère lui avait raconté, la manière dont ils vivaient, comment ils voyaient le monde extérieur. Il s’était émerveillé de tout ca. La voie 9 3/4, le Poudlard Express, l’arrivée dans les barques, l’imposant château, la grande salle, le Choixpeau Magique, la répartition. Tout cela avait attisé chez lui une curiosité grandissante de minute en minute. Il ne connaissait rien réellement à ce monde et toutes ces nouveautés ne pouvaient que satisfaire son âme d’enfant. Une sorte d’euphorie régnait. Une euphorie qui s’était rapidement accompagnée d’une certaine tristesse, celle de ne pas être avec sa sœur Eileen avec qui il n’avait jamais été séparé. Elle avait été choisie pour rejoindre les rangs de Gryffondor. Il n’était pas même avec sa meilleure amie, qui était à présent chez les intellectuels bleu et bronze de Serdaigle. Lui se retrouvait chez les Poufsouffle dont les valeurs étaient celle de la loyauté, la justice et la détermination ce qui au fond étaient bien quelques traits de caractère imposant de Ethan’ surtout pour la loyauté et la détermination.

Il ne connaissait personne, il avait passé le voyage avec sa sœur et sa meilleure amie mais le climat avait été tellement froid qu’ils n’avaient pas vraiment profité de ce qui leur arrivait. La salle commune était remplie d’étudiant qui se connaissait pour la plupart. On reconnaissait les premières années par l’isolement qu’ils avaient, chacun étant perdu, ne savant pas vraiment comment tout cela fonctionnait. Ethan’ trouvait ce climat plutôt pesant et décida de monter dans son dortoir. Il quitta la salle colorée de jaune et de noir, couleurs de la maison puis sentit quelque chose glisser sur son pied. Il se baissa et ramassa une gourmette en argent qui trainait par terre. Il regarda autour de lui, personne ne semblait la chercher. Il l’a mit dans sa poche en attendant que quelqu’un la réclame puis continua sa route. Il s’engagea dans un escalier qui le mena au premier étage, là où était le dortoir des premières années. Une grosse porte en bois arrêta son ascension. Il la poussa et s’engagea à l’intérieur. La pièce était plutôt grande et circulaire, plusieurs lits en baldaquin étaient disposés tout autour de la salle, donnant l’impression de confinement à l’atmosphère. Il n’y avait encore personne. Enfin c’était ce qu’il pensait. En avançant plus dans le dortoir, il vit un jeune homme masqué par deux lits. Il semblait être de son âge, sa carrure et sa taille étant quasiment identiques à celle d’Ethan’. Il était agenouillé au sol et semblait chercher quelque chose dans la grosse valise en bois qui gisait sur le plancher de la chambre. Des vêtements étaient étendus à droite et à gauche. Il ne semblait pas avoir entendu son camarade entrer ou alors il n’y faisait pas attention. Ethan’ s’approcha de lui.
« - Salut. Besoin d’aide ?! »

Le jeune homme sursauta légèrement lorsqu’il entendit l’adolescent dire les quelques mots d’une voix tranquille et posée. Il tourna alors sa tête, s’immobilisa, arrêtant ses recherches puis lui sourit. Ses cheveux blonds étaient légèrement coiffés en bataille comme ceux d’Ethan. Son visage était fin, un sourire enfantin s’était dessiner au bout de ses lèvres. De petits yeux bleus scrutèrent Ethan’. L’un comme l’autre semblait s’analyser. C’était la première fois qu’ils parlaient réellement avec un jeune sorcier de leur maison et en plus de ça ils étaient de la même année. Il fallait comme découvrit si l’autre était sympathique et pourrait devenir son ami. L’inconnu se leva regardant toujours Ethan’. Après quelques secondes de silence analytique, il répondit d’une douce voix enjouée.
« - Salut. ¨Ca va aller, je cherche juste un petit bracelet que j’étais sur d’avoir emmené avec moi.
- Tu parles de ca ?! »

Ethan’ sortit sa trouvaille de sa poche et le montra à l’inconnu qui écarquilla ses yeux. Il semblait avoir retrouvé le propriétaire de l’objet fraichement trouvé. Il devait bien s’agir du sien, étant donné que ses yeux se mirent à pétiller à la vue de cette gourmette en argent, assez semblable à celle que les parents de Ethan’ lui avaient offert il y avait quelques années. Il vit se dessiner sur son visage une expression de soulagement. Il soupira. Ethan’ tendit le bracelet à son interlocuteur avant même qu’il ne dise quelque chose. Ce dernier le récupéra et fit un signe de la tête.
« - Merci beaucoup, j'ai eu peur de l’avoir perdu.
- De rien, malheureusement je n’pourrais pas la garder pour moi, elle était plutôt belle. »

Les deux complices rigolèrent légèrement à l’unisson. Le jeune homme se rabaissa et rangea ses affaires à la va vite. Ethan’ alla s’allonger sur le lit d’à côté et regarda le plafond, dans lequel était incrusté le blason des Poufsouffle, celui de sa nouvelle maison. Sa famille pour les sept prochaines années. Il passa ses mains derrière sa tête et vit son nouvel ami faire de même.
« - Au fait moi c’est Fred.
- Enchanté, moi c’est Soren. »

Ethan’ sourit, il n’était pas le seul à avoir un prénom original dans ce château, c’était déjà ca. Il avait l’air sympathique. Ca allait se confirmer puisque les deux Poufsouffles allaient devenir les meilleurs amis, enchaînant les bêtises et les quatre cents coups. Inséparable dans les idioties. Mais ca c’est une autre histoire…
★★


16 ème année de sa vie

Ethan’ appuyé contre l’un des arbres du parc, passa sa main dans une des poches de sa chemise noire entre ouverte au niveau du col et en sortit un paquet de cigarette. Il en prit une et l’approcha de ses lèvres. Il sourit en repensant à la discussion qu’il avait eue l’après-midi avec Autumn, qui lui avait reproché de fumer beaucoup trop, n’hésitant pas à lui faire la morale sur le fait que c’était mauvais pour lui et sa santé. Cinq minutes plus tôt il avait eu la même conversation avec sa jumelle gryffondor. Il avait trouvé ses remarques fortes amusantes, savoir que les autres s’inquiétaient pour lui l’avait un peu rendu fier mais en même temps il n’aimait pas que les autres s’occupent de ses affaires. Il leur avait répondu comme à son habitude par une remarque à la Ethaniel : « - De toute manière on mourra tous un jour, alors on ne va pas non plus se priver de tout. ». C’était ca la philosophie du jeune homme, qui venait de souffler ses seize bougies. S’amuser sans penser à l’avenir. Il n’avait jamais vraiment pris en compte les conséquences de ses actes et ca n’allait pas commencer maintenant. Il alluma sa cigarette à l’aide de sa baguette magique d’où sortit une petite étincelle puis souffla doucement la fumée qui avait pris logis dans sa bouche. Il sourit lorsqu’il vit son meilleur ami Soren au loin, s’approchant vers lui. Il lui avait demandé de venir à dix sept heures pile ici, avec sa guitare. Il avait soit disant, une surprise pour lui. Intrigué, Ethan’ n’avait pas hésité une seule seconde à venir au rendez-vous. Il était joueur.

Au fil des années, ils étaient devenus très proches, quasi inséparables. Les deux Poufsouffle étaient toujours réunis lorsqu’il s’agissait de faire des bêtises et de se faire remarquer. Ils en avaient accumulé des heures de retenue et des blâmes de la part de leur professeur, mais ca leur était bien égal. Du moment qu’ils s’amusaient. Leur principale activité ?! Les quatre cents coups. Leur victime ?! Tout le monde. Leur blague favorite ?! Les défis du cap ou pas cap. C’était un jeu de paris qu’ils avaient instauré entre eux au fil des années. Il n’y avait pas de limite tant qu’ils s’amusaient et qu’ils montraient à l’autre qu’ils n’avaient peur de rien. Peur, ni de la honte, ni des blessures. Il vivait de l’adrénaline que ces défis leur donnaient. Ca pouvait être aussi bien idiot que dangereux. Ils étaient restés de grands enfants au fond et ils ne semblaient pas vouloir changer. Soren, s’approcha de lui et le salua. Ethan’ répondit par un simple haussement de tête puis lui tendit son paquet. Il allait enfin savoir pourquoi son meilleur ami lui avait donné rendez vous ici en plein milieu du parc, visible aux yeux de tous. Ils restèrent silencieux, comme pour laisser planer le doute, le suspens. Ils profitèrent quelques instants du soleil qui déposa ses légers rayons tièdes sur leurs peaux qui prenaient les premières chaleurs du printemps. Un bruit se fit entendre au loin, un groupe d’étudiant de leur âge se dirigeaient vers eux. Les deux amis les connaissaient pour la plupart et Ethan’ fut bien surpris de les voir arriver. Il ne mit pas longtemps pour comprendre que Soren était dans le coup. Il vit ce dernier lui sourire. Un rictus de satisfaction vint se poser sur ses lèvres. Le jumeau Paulse savait très bien qu’il lui avait fais un sale coup. Soren lui lança un regard remplit de défis.
« - Cap ou pas cap defaire rire cette assemblée uniquement avec ta guitare et ton brin de voix?!
- Cap. »

Ethaniel avait répondu d’un coup sans même réellement analyser le défi lancé. Il s’était douté en voyant le groupe arriver qu’il n’allait pas devoir leur servir le thé. Ils en avaient déjà eu des paris mais celui là était une nouveauté et rien de mieux que de le relever. Le jeune Poufsouffle sourit à son meilleur et vit ses camarades se mettre en demi-cercle autour de lui. Ils semblaient avoir été mis au courant de ce qu’il devait se passer car certains le regardait avec des yeux pleins de bonne humeur, d’autre plus sceptique attendait de voir ce que ca allait donner. Il prit sa guitare, qu’il avait emmenée avec lui –maintenant, il savait pourquoi, il lui avait demandé de venir ici avec sa guitare- et posa ses mains dessus, l’une sur le manche l’autre au centre prête à gratter les cordes. Il réfléchit quelques instants à ce qu’il allait chanter puis après avoir callé sa guitare contre lui, il sourit à son public du jour. Juge de sa folie du jour, de son idiotie à laquelle il allait encore faire preuve. Il commença à jouer les premières notes.
« - Bon je crois que vous attendez une chanson romantique … alors c’est parti.
♫♫♫
♫♫♫
La première fois que je t’ai vu, j’ai eu envie de te prendre le … cœur,
Ca a été un grand bonheur et ca rentrait comme dans … une histoire,
Une histoire d’amour qui glisse qui ripe, toi amoureuse me ferais une bonne … chanson,
C’est fort comme la pluie qui mouille, allez attrape moi les … mains,
Avec toi le temps recule, si je t’attrape je te … garde ;
Enfouis au fond de ma couchette, et de te prendre en … voiture

-Moment de nostalgie et d’émotion- Et t'emmener en satellite où tu me ....
-Bah oui à un moment donné, faut bien que je me la tape quand même!- »
♫♫♫
♫♫♫

Les rires ne cessèrent pas de fuser dans l’assemblée. Des étudiants qui se trouvaient aux alentours avaient été intrigué par la foule, qui s’était massée autour de Ethan’, et avait rejoint les rangs pour taper dans leur mains au rythme de la mélodie. Il ne se démonta pas et essaya de garder son sérieux tout le long de sa chanson même si plus d’une fois il avait eu envie d’éclater de rire. Il n’était pas du genre à avoir honte, et être au centre de l’hilarité –comme c’était le cas aujourd’hui- n’était pas un problème pour lui. Au contraire ca donnait un certain sens à ses bêtises, transmettre sa joie de vivre à ses camarades étaient pour lui une sensation de travail accompli. A la fin de sa chanson aussi absurde qu’amusante, un sourire de satisfaction se dessina sur les lèvres du jeune homme qui était fier d’avoir relevé le défi de son ami. Il salua son public d’un jour puis se rapprocha de son meilleur ami avec qui il eut une accolade dans un grand éclat de rire. Il resta quelques instants avec lui, au milieu du parc à rigoler de sa propre prestation. Puis en reprenant un air de défi –même si il était bien dur d’avoir du sérieux après ca- il pris une voix solennelle et sourit à son ami.
« - Rigole bien, la prochaine fois c’est à ton tour. »

Ah la jeunesse. Fred profitait de la sienne, ca c’était sur…




Maison souhaité: Poufsouffle

VV:

Votre prénom ou surnom: Audrey mais appeler moi Fred sur le forum.
Votre âge: 14 ans
expérience en RP sur 10: 9/10
ou avez-vous trouvez le forum: Par Sam (Scorpius)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 17:45

Bienvenue! Tu a l'air d'être un grand posteur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 18:00

Roh lala!

Méchante présa! (dans le bon sens!)Bon, premièrement bienvenu!

Bon... quelque point à spécifier, toutefois.

En faite, c'est un peu mélangeant quelque fois. Tu parles à la première personne, pour changer ensuite à la troisième.

Exemple :J’ai des lèvres d’un rose pâle qu’il adore. Assez grand, J’ai l’air plus vieux que sont âge et je suis très musclé.

Fait aussi attention au faute d'ortographe. Les accords surtout. Surtout que comme l'a dit Fybie, tu sembles assez bon posteur (posteuse). Il est parfois incommodant de lire de long textes avec ce genre d'erreur... sinon, attendons les autres admins. Ils auront peut-être autres choses à dire que je n'ai pas dit moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 18:14

Merci beaucoup!

Je sais, je me mélange parfois. Je corrige donc cela immédiatement

Pour les fautes d'orthographes, je sis que j'ai beaucoup de difficulté et j'asseye de m'améliorer.
Je suis en effet une très grande posteuse et j'ai beaucoup d'idée, surtout que je fait partie de forum assez gros qui demande parfois 30 ligne.

A oui1 pour mon avatar, mon ordinateur me cause quelque problème et déforme mes images. Si un admin pourrais m'aider cela serais apprécier.

Bon, j'ai rien d'autre à dire.

J,ai hâte de commencer de RP avec vous, il parais que vous êtes une belle bande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 4 Juil - 18:33

Merci du compliment!

Bah, au pire (moi aussi je fais assez de fautes... des fois)

Ça vient avec le temps. Very Happy

Eumh... en tout cas... Attendons les autres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Dim 5 Juil - 5:16

Bienvenue !

je suis pas admin, mais si tu veux je peux te faire un avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Dim 5 Juil - 6:21

Bienvenue

un grand posteur...j'ai peur des grand posteurs,c'est vrai je trouve que j'écris vachement mal comparé à eux

Niark je me tais et j'attends impatiemment le jour où j'écrirais beaucoup pour en faire avec toi...=)
Revenir en haut Aller en bas
Bella Stewart
Préfête,capitaine et attrapeuse de l'équipe de Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Vie amoureuse: *** En couple ***
Âge: 16
Patronus: Puma

MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Dim 5 Juil - 9:39

Bienvenue. Et je n'ai rien à rajouter. Je pense que Cedric à tout dit. Alors tu es validé et je te met ton avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight.taguilde.net
Bella Stewart
Préfête,capitaine et attrapeuse de l'équipe de Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Vie amoureuse: *** En couple ***
Âge: 16
Patronus: Puma

MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Dim 5 Juil - 9:47

Je peux pas mettre ton avatar... Mon Internet fait des siennes... Alors je vais demander à Ashley te de le mettre...Désoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight.taguilde.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Dim 5 Juil - 10:11

D'accord. Merci tout le monde.

Je vais mettre un autre avatar en attendant. Je ne sais pas ce que sa va donner mais bon.

Je vais commencer à poster.

Et pour l'avatar, ce n'est pas grave si je l'ai plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Rose
Préfète en Chef
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Vie amoureuse:
Âge:
Patronus:

MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Mer 8 Juil - 19:56

Laa Vacheeee !! OO

C'est une Blaguee ?? XD Boon ... J'devrait avoir fini de lire ton histoire d'ici 3 semaine XD

Bienvenue =)

Y'as que ton avatar qui est mal placé ... Dit moi si t'as de la difficulté et j'te le met ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella Stewart
Préfête,capitaine et attrapeuse de l'équipe de Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 05/03/2009

Feuille de personnage
Vie amoureuse: *** En couple ***
Âge: 16
Patronus: Puma

MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   Sam 11 Juil - 15:50

Juste un petit détail. Ton histoire ne tien pas vraiment debout. Parce que, tu parle de Fred et Sasha dans une partie et dans l'autre c'est Etaniel et Eileen. Et au début, tu dit les Jumeaux Weasley et vers le milieux les Jumeau Paulse. Juste arranger ça et c'est parfait. Aussi, le père des jumeaux est Goerge Weasley, qui est sois dit en passant un sorcier. Mais dans ton histoire tu dis que leur père est moldu. Juste te relire parfois, ça pourrait grandement t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight.taguilde.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fred Weasley [ Terminer ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fred Weasley [ Terminer ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fred Weasley
» Fred Weasley // Le château ne va plus s'ennuyer
» charlie weasley - i know you like I know all about dragons
» l'Humour est une idiotie intelligente. ft Fred Weasley
» Tout commença une nuit d'orage par Hijro Miasaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, A magic School :: Avant tout :: Gestions des personnages :: Présentation des membres :: Présentation Validé :: Ancienne présentation-
Sauter vers: